4ème2 Résistance

Your ePortfolio

Blog

Intervention Mix'Art (2)

Notre deuxième jour de travail en compagnie de l'association Mix'Art. Il s'agit de finir les T-Shirt, la fresque et les affiches sur la Grande Guerre.

 

 

 

Intervention de l'association Mix'Art

Intervention de l'association Mix'Art

Les élèves découvrent le travail de l'association Mix'Art Ariana et Lorella, l'artiste qui va animer leur atelier.

Sous la supervision de l'artiste et après un travail de composition, les élèves de la 4e2 préparent _ à la bombe _ la base de leur fresque.

En parallèle, chaque élève conçoit un T-Shirt personnalisé. Chacun doit inventer un logo pour incarner le projet mené tout au long de l'année.

 

 

 

Le travail sur notre fresque se poursuit avec d'autres techniques du Street Art : la peinture et le Poska

6ème jour

Dernier jour. Avant de reprendre l'avion pour Paris, nous visitons le musée de l'ancienne prison de Hohenschönhausen. A deux pas de notre auberge, ce complexe a servi, à partir de 1945, à l'incarcération de criminels nazis dans Berlin Est occupée par les troupes soviétiques. A partir des années 50, dans le contexte de Guerre Froide et de mise en place d'une dictature communiste en RDA, le site passe sous le contrôle de la police politique secrète : la "Stasi". A partir de la construction du mur en 1961, on y emprisonne des opposants politiques et des gens qui tentent de fuir vers l'Ouest.

 

L'entrée de la prison d'Hohenschönhausen.

 

Vue sur la Genslerstrasse qui mène à notre auberge.

 

La visite audioguidée du musée permet de prendre conscience de l'horreur des conditions de détention et particulièrement des méthodes psychologiques pour briser des détenus souvent innocents.

 

5ème jour

Dernier jour complet avant le départ, on va regretter le temps de Berlin. Pas un nuage et une température idéale pendant toute la semaine !!

 

Un peu en avance pour notre première visite mais M. Darmon est toujours heureux. 

 

Visite guidée du musée de l'histoire de l'Allemagne. 

Une superbe photo de groupe avec en arrière plan la porte de Brandebourg. Leurs sourires en disent long. 

 

Pique nique dans un des nombreux parcs de la ville (Statuenpark). 

 

En fin d'apres midi, on a pu monté en haut de la coupole du Reichstag (parlement Allemand).

 

Tout en verre pour représenter la transparence du parlement.

 

Pour la dernière soirée, petit jeu musical. A Clichy-sous-Bois, on a de vrais danseurs. 

 

On a aussi des élèves souples (merci les collegues profs d'EPS).

4ème jour

Premier matin où le réveil a été difficile, nos élèves commencent à être fatigués mais on a vite retrouvé de l'énergie dans les transports. 

 

Nous sommes devant la maison de la conférence de Wannsee.

Photo prise en plein échange avec notre guide, nous sommes dans la salle où a eu lieu la conférence. 

 

Après le repas, les élèves ont travaillé dans le parc de la maison. Ils sont en train de compléter un carnet de bord fort intéressant en contenu. 

 

Un jolie banc le long d'un chemin. Ils sont inventifs les Allemands. 

 

Les pieds dans l'eau au bord du Wannsee. Selon les quelques courageux, l'eau était plutôt bonne. 

 

A la fin du chemin retour, première averse du voyage. Un peu d'eau après 4 jours avec 22-25 degrés ne fait jamais de mal. 

 

Présentation de la cantine, salle où on prend le petit déjeuner et le diner. Les repas sont bons et les élèves mangent bien le soir. 

 

3ème jour

Un troisième jour encore sous un beau soleil, Paris ne nous manque pas.

Une petite photo du tram avec nos élèves motivés pour cette journée.

 

La journée commence par une ballade le long de l'ancien mur de Berlin.

 

Une photo de groupe devant le mur. 2 appareils, un de chaque coté, et des élèves qui ne regardent pas tous du même coté.. Dommage, la prochaine photo de groupe sera meilleure.

 

Des élèves heureux !! Il est 13h30, on trouve enfin un lieu pour pique-niquer.

 

Arrivé au camp de Oranienburg Sachsenhausen, début de la visite par une petite introduction vidéoprojetée.

 

L'entrée du camp, nos élèves ont été attentifs et pertinents dans leurs échanges avec le guide.

 

Un petit bonus pour tous les parents qui nous suivent :

 

2ème jour

Réveil qui sonne, 7h du matin.... Tous les élèves étaient déjà habillés, prêts pour cette journée chargée.

Nos élèves sont surpris et émerveillés par le beau métro Berlinois.

 

Un joli bâtiment en sortant du métro.

 

Dans la cour de l'entrée, une statue représentant la résistance Allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a longuement inspiré nos élèves. 

 

Nos élèves concentrés, ils écoutent un guide pour une visite du musée très intéressante. 

 

Un pique nique dans le Tiergarten, un très grand parc, la nature est très présente à Berlin.

 

Un petit match de foot, avec M Darmon comme arbitre. 

 

L'après midi, une petite ballade dans le parc et Berlin. Devant nous, la colonne de la victoire. 

 

1er jour

Nous sommes à l'aéroport, nous attendons notre vol. 8h00

 

Nous sommes arrivés, il fait beau 21 degrés. 12h13 

 

Pique nique devant notre auberge vers 14h, ils avaient tous faim !!!

Ballade sympathique et visite de Berlin le long de la Spree sur un bateau.

 

Petite photo de la fontaine devant la mairie rouge.

 

Le repas du soir, un buffet attendu par nos élèves après une longue journée de marche et l'excitation du voyage. 

 

  

Une soirée studieuse, les élèves sont en pleine écriture d'un carnet de bord... 

Mémorial de la Shoah (Drancy)

Visite du jeudi 14 avril 2016

Le Mémorial de la Shoah de Drancy, au nord de Paris, a été ouvert en septembre 2012, face à la cité de la Muette qui servit de camp de regroupement des Juifs en vue de leur déportation vers les camps d’extermination.

D'août 1941 à août 1944, le camp d'internement de Drancy ou camp de Drancy a été la plaque tournante de la politique de déportation antisémite en France. Ce camp a été pendant trois ans le principal lieu d'internement avant déportation depuis la gare du Bourget (1942-1943) puis la gare de Bobigny (1943-1944) vers les camps d'extermination nazis ; pour la majorité des convois ce fut pour Auschwitz. Neuf juifs déportés de France sur dix passèrent par le camp de Drancy lors de la Shoah.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mont Valérien (Suresnes)

Visite du jeudi 31 mars 2016

Le Mont-Valérien est une colline culminant à 162 mètres, située dans le département des Hauts de Seine entre les communes de Suresnes, Nanterre et Reuil-Malmaison. Il est l'un des hauts lieux de la mémoire nationale, propriétés de l'Etat, placés sous la responsabilité du Ministère de la Défense  et gérés par l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre .

Monuments nationaux symbolisant un aspect des conflits contemporains, les hauts lieux de la mémoire nationale sont des lieux de cérémonies, de journées nationales commémoratives et des espaces de visites.

Sa partie supérieure est occupée par la forteresse du Mont-Valérien, construite à partir de 1841, où plus d'un millier d'otages et de résistants furent exécutés de 1941 à 1944, dont 22 de l'Affiche rouge. Adossé au rempart sud de la forteresse, le Mémorial de la France combattante, inauguré le 18 juin 1960 par le général de Gaulle, fut érigé en l'honneur de tous les morts de la Seconde Guerre mondiale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A cet endroit, plus d'un millier de déportés ont été fusillés. Les survivants ont été achevés par une balle dans la tête.

 

 

 

Croix de Lorraine au Mont Valérien, elle rend hommage aux juifs tués en ce lieu.

Musée Jean Moulin

Visite du jeudi 17 Mars 2016

Ouvert au public et situé sur le Jardin Atlantique, dans le 15ème arrondissement, ce double musée est consacré à Philippe Leclerc de Hauteclocque, Jean Moulin, deux personnalités de la France libre durant la Seconde Guerre mondiale.

Conçus par des historiens spécialistes de la Seconde Guerre mondiale et inauguré en 1994, il est également centres de recherches et de documentation et explique et retrace l’histoire de deux Compagnons de la Libération, le Général Leclerc de Hauteclocque, Jean Moulin. La muséographie qui donne une large place aux techniques de l’audiovisuel, fait revivre un moment crucial de l’histoire du XXe siècle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Musée National de la résistance de Champigny-sur-Marne

Visite du jeudi 18 février 2016

Depuis 1985, le musée de Champigny est installé dans un hôtel particulier du XIXe siècle dans le parc Vercors en bordure de la Marne. Il regroupe plusieurs collections de documents ou objets originaux rassemblées grâce à plus de 4 000 donations depuis 1965. Le Centre de Conservation renferme une des principales collections d'éditions clandestines et d'archives d'organisations de la Résistance française, ainsi que le fonds photographique de 200 000 clichés du journal Le matin (journal français fondé en 1884 et disparu en août 1944 après avoir collaboré avec l'occupant), des photographies de Robert Doisneau, le manuscrit original du poème Liberté de Paul Eluard, la dernière lettre de Guy Moquet.

 

 

Masque à gaz utilisé pendant la seconde guerre mondiale, c'est une protection contre certaines armes chimique et armes biologique. Il se porte sur le visage et couvre les entrées des voies respiratoire et souvent les yeux ainsi que d'autres tissus sensibles du visage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Musée de la grande Guerre de Meaux

Visite du jeudi 15 octobre 2015

Le Musée de la Grande Guerre du pays de Meaux est un musée consacré à la Première Guerre mondiale situé à Meaux en France, à 50 kilomètres à l'est de Paris, inauguré le 11 novembre 2011. Il a conçu une muséographie qui déploie tout au long du parcours de visite des principes fondamentaux pour que chacun puisse s’approprier et construire sa propre découverte de la Première Guerre mondiale :

 

  • Un voyage dans le temps : pour comprendre notre monde contemporain à la lueur de ce qui s’est passé il y a cent ans
  • Une immersion complète : pour plonger au cœur de l’histoire des hommes, des femmes et des enfants et essayer de réaliser qu’elles étaient leurs conditions de vie
  • Un parcours pédagogique : pour que chacun selon son niveau de connaissance ou son intérêt trouve du sens à sa visite
  • Des outils interactifs : pour être un visiteur acteur de sa visite et pas seulement spectateur, afin de mieux se souvenir de sa découverte
  • Une sélection des collections : pour pouvoir assurer une rotation des pièces présentées afin de toujours renouveler l’intérêt de la visite

 

Intérieur de tranchée française

 

 

Tranchée Allemande

 

 

 

Utilisation de la figure de Jeanne d'Arc

 

 

Aviation

 

 

Obus de explosif 1870

 

 

Taxi de la Marne

 

 

Uniforme d'un soldat français

 

 

Classe de 4ème2

 
Powered by: itslearning